The Strange Adventure of a Broke Mercenary, Vol.04

Encore lu en semaine parce que ça se lit très bien. Faut juste avoir la motivation de lire avec de la lumière (bien que j’ai une lampe de lecture led pour éviter le surplus de chaleur).

Loren est à l’auberge avec Claes et ils discutent en buvant. Résumé des événements précédents puis Lapis arrive en disant qu’il n’y a pas de quête intéressante. Il faut quand même que Loren se fasse un peu d’argent, alors elle lui propose de chasser des monstres vu qu’il a tendance à échouer les quêtes. 

Ils partent vers le nord en direction de la forêt noire en passant le long de la route principale. Voulant se reposer à l’un des points en route, ils s’approchent le soir d’un mais trouvent les maisons brûlées, pillées et les habitants tués. 
Loren pense à des anciens mercenaires tournés bandits, mais ils doivent être nombreux pour ce résultat. Lapis le convainc de ne pas perdre de temps à aller prévenir les soldats à la ville et de s’en occuper eux-mêmes. 

Ils trouvent le camp et il est effectivement grand, au moins 200 hommes. Lapis et Loren se confrontent enfin pour Scena et bien qu’elle ne puisse ni la voir ni l’entendre, elle a ressenti sa présence. Elle lui demande si elle peut appeler de l’aide et vu que la réponse est positive, elle envoie Loren au combat tout en le soutenant.
Il attaque et les sentinelles le voient mais Lapis les éblouit, ce qui lui permet de faire ses premières victimes. Victimes que Scena transforme en chevalier mort vivant immense qui fait plus de dégâts et permet d’en créer un autre, puis quatre. C’est évidemment la débandade mais Scena invoque aussi des chiens qui poursuivent les fuyards et au bout d’un moment ils sont tous morts, bien qu’il ne reste que peu de corps. 

Les invocations disparaîtront au petit jour et Lapis est déterminée à looter mais faire comme s’ils ne savaient absolument pas ce qu’il s’est passé si on leur pose la question. Ils ne trouvent pas grand chose, ce qui explique peu le massacre du village, mais dans un coffre, ils trouvent un elfe inconscient. 

L’elfe se réveille au moment où ils sont en train de récupérer leurs trophées de bataille sur les corps de dix ogres et forcément il hurle. Loren lui présente la situation et il se calme. Son nom est Feuille, il a 10 ans et fait partie d’un groupe d’enfants qui avait été capturés. Sauf que les bandits les ont tellement bien gérés que certains sont morts et les autres enfuis. Étant blessé, Feuille est resté captif.
Il est originaire de la forêt noire et Loren est pour le raccompagner sans frais à sa famille, ce qu’il a peine à croire. A l’auberge aux portes de la forêt, ils peuvent déposer le loot des monstres (sans toucher directement l’argent) et on informe Loren que la présence des elfes à diminué, on ne les voit plus. Un groupe est parti dans la forêt pour voir ce qu’il en est mais ils ne sont pas revenus pour l’instant. La guilde lui fait bien comprendre qu’il pourrait aller voir, mais il ne veut rien faire sans quête officielle sur ce point. 

Ils partent le lendemain midi en direction de la forêt et décident de faire leur campement à son orée plutôt que de s’y aventurer de nuit. A peine ont-ils monté le camp qu’ils se font attaquer par une horde de loup, lesquels n’ont aucun instinct de survie et les attaquent jusqu’à ce qu’ils soient tous morts. Ayant auparavant mis Feuille à l’abri, ils sont trop fatigués pour bouger le camp et ne passent pas une très bonne nuit.

Ils partent dans la forêt en direction du village de Feuille au petit matin mais la forêt est étrange car particulièrement dangereuse et brutale, ils se font attaquer de tous côtés et en voient d’autres se faire dévorer. Pour être tranquilles, ils demandent à Scena de caster un drain d’énergie vitale autour d’eux et ils se retrouvent un peu au calme.

Lorsqu’ils atteignent le village de Feuille, Loren et Lapis le trouvent étrangement calme, et Loren se fait d’un coup attaquer par un elfe qui semble comme possédé. Lapis l’envoie valser au loin après qu’il ait mordu Loren et Feuille l’identifie : il s’agit de son ami Sarion qui le reconnaît l’espace d’un instant mais meurt peu après. Une bête semble l’avoir fait souffrir et Loren soulève ses habits pour voir ce que c’est : une fée est en train de pénétrer sa chair.
Elle fonce vers Loren qui la tue d’un revers de la main, mais d’autres sortent de son corps et se dirigent vers lui. Scena le défend en boostant son drain d’énergie et elles tombent comme des mouches. 

Ils explorent le village mais ne trouvent que des corps et ont soudain un doute… qui se trouve avéré quand d’innombrables fées sortent des corps et qu’ils sont obligés de fuir à travers la forêt. Leur seul salut est de plonger dans le lac, mais le sort de respiration de Lapis ne durera pas éternellement. C’est à ce moment qu’une fée normale arrive et les fait la suivre vers les profondeurs du lac, elle a besoin de leur aide. Ce qui tombe bien car le village secret des fées est là où peut-être des survivants du village sont. 

Cornet, la fée qui les a sauvé les mène donc jusqu’au village où elle leur fait sa requête : qu’ils éliminent leur chef. En effet, celui-ci a perdu la raison. De simples blagues “innocentes” envers les elfes, ils sont passés à voler toute la nourriture de villages que le chef a dévoré. Et quand les elfes sont venus demander des excuses, le chef les a tué. Beaucoup de fées sont contre mais ne peuvent rien faire, et qui plus est vu que les elfes et les fées sont des êtres proches, il s’est servi du corps des elfes pour produire de nouvelles fées.
Loren et Lapis acceptent, d’autant plus après avoir appris que le chef avait ramassé une boîte ressemblant par la description à celle qui renfermait le Dark God of Sloth de leur aventure précédente. Les fées vont baisser la protection qu’a casté le chef pour eux, mais ils vont rester sur leurs gardes.

Ils s’avancent jusque dans la caverne et au lieu de trouver une petite fée, ils sont face à face avec une immense masse immonde (sans parler de l’odeur). Cette masse est le chef mais lorsque Loren le blesse, il va manger dans sa réserve à côté pour pallier la perte d’énergie que se soigner lui coûte. Ca ne l’empêche pas de les attaquer avec de la magie et Loren est assez limité dans ses attaques puisque quand il coupe un morceau de sa chair, il en sort des fées.

A force il n’a quand même plus rien à manger et commence à se tourner vers eux, et mange même sa propre chair sous forme de fées tuées par Loren quand il s’en crée. Loren sent qu’il va basculer bientôt en mode Gale mais Lapis décide de l’aider en lui apprenant à canaliser cette énergie comme le font les démons, car cette bascule dans l’attaque à fond et inconsciente est dangereuse pour lui. Il sent la différence et vu que la première attaque a été bien plus puissante que les autres, il essaie, avec succès, de la reproduire. Et en frappant plus puissamment dans le corps, ils voient une main humaine émerger. Malgré leurs interrogations, Loren termine de la dégager et tire une femme hors du corps avant de reculer près de Lapis.

La personne sort du corps à présent inerte du chef et indique son nom à la demande de Lapis : il s’agit de Gula Gluttonia, aussi connue sous le nom de Dark God of Glutonny, scellée elle aussi par un aventurier il y a longtemps. Lapis confirme qu’en effet, elle ne va pas se laisser remettre dans sa boîte comme ça et elle s’en va sous terre après avoir pris le nom de Loren et lui avoir dit qu’elle a une dette envers lui pour l’avoir sortie de là, d’autant que la nourriture n’était pas à son goût.

Ils doivent attendre que les fées aient bien identifié l’énorme masse comme étant leur chef avant que Lapis puisse fouiller leur possessions pour en prendre une au choix. Entre-temps, Cornet a trouvé des elfes survivants et Feuille leur a été confié.
Une fois identifié, Lapis peut choisir et se fige quand elle tombe sur une gemme qui contient une partie de son corps. Elle est prête à la reposer et à revenir plus tard car ce trésor est supposé être leur récompense/profit qu’ils doivent partager et Loren n’aurait du coup rien à y gagner, mais il se saisit de la gemme et indique à Cornet qu’ils la prennent. Lapis lui explique qu’ils n’ont plus non plus les gains des monstres tués car le bon est perdu à cause de l’eau du lac mais cela importe peu à Loren : elle n’a qu’à un peu baisser sa dette et ils sont quittes.

Ils partent du village en repassant par le lac, Loren content de ne pas être inconscient et dans un lit d’hôpital pour une fois, ce qui manque par contre à Lapis parce que ça lui sert à l’endetter et le garder près d’elle.

Les notes de Lapis après l’épilogue donnent juste son point de vue sur tout ce qui se passe, le plus intéressant étant évidemment quand sa compréhension de certaines choses est différente de celle de Loren.

On reste sur des histoires isolées mais avec des choses en fond qui se forment. On sent bien la tendance avec ces Dark Gods, à voir où tout ça va mener.

Auteur : Mine – Illustrations : peroshi – Éditeur : Seven Seas – Publication : 2017/2022