Web Analytics

Re:ZERO -Starting Life in Another World- EX, Vol.05

Très intéressant. A la base à lire plus tard car c’est le compagnon du 7ème Arc, mais vu que celui-ci commence au vol.26 (donc en fin d’année si l’on se réfère au rythme de publication US), c’est bon, je ne l’aurais pas lu trop en avance.

Du coup aussi il est très bien dans le sens où je comprends à présent mieux l’attitude de Priscilla. Et le “pouvoir” de Al. Et pourquoi Priscilla se retrouve en Lugunica. Et son épée.

Ça explique beaucoup de choses en fait, et vraiment il est à lire. Je n’apprécierai pas plus son attitude mais son passé l’explique bien donc ça passera mieux dans le futur. Par contre je n’ai pas souvenir d’avoir lu précédemment comment elle prend Al avec elle, ou plutôt comment il vient à elle. A voir.

LIVE BY THE SWORD, DIE BY THE SWORD! The Volakian Empire is the largest of the Four Great Nations, and its people live by one rule—survival of the fittest. The strong are venerated, and the weak are oppressed. There are no exceptions, not even for the emperor, who stands at the very apex of this fierce society. When the time comes to proclaim a new emperor, the transfer of power is anything but peaceful. One of those laying claim to the throne is Prisca Benedict, a young but keenly perceptive member of the royal family who is more than ready to come out on top in the bloody Rite of Imperial Selection. All that stands in her way are the dozens of brothers and sisters who won’t hesitate to kill for a chance at glory!

A noter que j’ai déplacé la série dans les “terminées” sur le tableau vu qu’il n’y a pas eu de nouveau volume depuis celui-ci.

Auteur : Tappei Nagatsuki – Illustrations : Shinichirou Otsuka – Editeur : Yen Press – Publication : 2021/2022

Murder in the Mews

Le miroir du mort

4ème de couverture :
Hercule Poirot est face à quatre affaires bien mystérieuses : comment est-ce qu’une femme a pu se suicider d’un coup de feu sur la tempe gauche de sa main droite ? Quel est le lien entre l’apparition d’un fantôme et la disparition de plans militaires top secrets ? Comment la balle qui a tué sir Gervase a-t-elle brisé le miroir de l’autre côté de la pièce ? Et la belle Valentine Chantry doit-elle fuir de l’île paradisiaque de Rhodes pour sauver sa vie ?
Mais Hercule Poirot, le plus grand détective de tous les temps, ne saurait se laisser battre par de telles énigmes : pour lui, rien de plus facile que de déjouer les jeux de miroirs, de voir au-delà des évidences et de faire jaillir la réalité des apparences. Le Miroir du mort, Feux d’artifice, L’invraisemblable vol et Trio à Rhodes : quatre nouvelles où le génie de la déduction d’Hercule Poirot s’en donne à cœur joie.


Mieux que d’autres recueils parce que les nouvelles sont plus longues et ont plus le temps de poser les personnages et la situation. Bon après c’est moins poussé que les romans quand même, et soit je voyais un peu la chose arriver, soit avait une idée du pourquoi ou du qui.

Par contre je n’ai pas du lire les mêmes choses que ceux qui ont fait la 4ème de couverture, tant l’anglaise que la française (traduction littérale de toute façon), sur deux des histoires. 

J’ai fait le tri et il me reste 5 recueils à rattraper avant de pouvoir retourner à l’ordre de publication et aux romans… Bien que pour un je crois que j’en ai lu une bonne partie ailleurs, donc ça ira plus vite (si je n’ai pas oublié le titre des nouvelles).

Auteur : Agatha Christie – Éditeur : William Collins & Sons – Publication : 1937

Plongée dans le réseau Ghost in the Shell

4ème de couverture :
Presque trente-cinq ans après sa création par le crayon de Masamune Shirow, Ghost in the Shell est considéré comme l’un des plus grands représentants japonais de la science-fiction, et notamment du genre cyberpunk. De l’opacité du manga de Shirow à la conscience sociale de Stand Alone Complex, en passant par les réflexions philosophiques du diptyque culte de Mamoru Oshii, cet ouvrage explore les coulisses et les thèmes de la franchise dans son ensemble.

En plus de décrire les processus de création du manga, des séries et des films, Rémi Lopez plonge corps et âme au cœur de l’œuvre afin d’en extraire l’essence. Débats philosophiques sur la conscience à l’heure de la cybernétique et du posthumanisme, intrigues politico-industrielles inspirées de faits réels, reflets des crises sociales contemporaines du Japon : tous les aspects de Ghost in the Shell sont ici disséqués et analysés. 


J’ai mis une éternité à le lire. Bon, moins de deux mois mais c’est une éternité pour moi en temps de lecture.
Plusieurs raisons à ça, mais les principales sont :
– Livre papier (et lourd), et j’avoue privilégier les versions digitales pour mes lectures.
– Sujets ardus.

Intéressant, certes. Tout le début et la majeure partie m’a beaucoup plus avec le retour sur le manga, les films, la série, les réalisateurs… Ça donne envie de revoir des choses, surtout les versions qui se concentrent sur l’arc des séries de GITS SAC.
Puis après on arrive dans la partie analyse/philosophie qui aussi est très intéressante, mais si ça allait en lisant, après mon cerveau a expulsé les infos directement.

Je ne regrette pas ma lecture, loin de là, mais je pense qu’il reste plus intéressant pour quelqu’un qui est à fond dans l’univers GITS et/ou le cyberpunk et la question du posthumanisme. Si je devais le relire, je me concentrerais plus sur des morceaux choisis de la première partie je pense, qui globalement fait plus des deux tiers du livre.

Auteur : Rémi Lopez – Éditeur : Third Éditions – Publication : 2021

The Executioner and Her Way of Life, Vol.07

Lost

Bien aimé également. Un peu de mal à me remettre dedans d’autant qu’on a un timeskip et qu’a priori bien des choses se sont passées, mais très prenant. On voit aussi le passé de Maya et ça nous en apprend plus sur ce qu’il s’est exactement passé il y a 1000 ans.

Je suis toujours pour Menou mais elle a des compagnons qui semblent aussi avoir leur agenda, sans parler de ses ennemis, donc ça complique les chose.
Bizarrement au final la plus stable doit être Sahara… A voir toutefois ce qu’elle fera de l’information apprise en fin de volume.

Suite en juillet aussi. En fait si le planning est tenu, fin juillet/début août mes lectures seront un peu similaires à fin mars/début avril…

MENOU ON THE RUN. 

Half a year has passed since the battle with Master Flare. In the time since, Menou has become the most wanted person on the continent, evading the Lord’s Executioners at every turn while hunting for a way to restore Akari. Her search brings her to the north and the Starhusk floating above. The bizarre creation could make for a powerful weapon against Hakua, but Menou will have to reach it first. And to do so, she’ll need to get past the Inquisitor Michele, whose overwhelming power is strikingly similar to that of Archbishop Elcami…

Auteur : Mato Sato – Illustrations : nilitsu – Éditeur : Yen Press – Publication : 2022/2024

Re:ZERO -Starting Life in Another World-, Vol.24

Très bon. Comme souvent quand on est sur la presque fin de l’arc, on a le volume qui apporte moult réponses avant l’action finale, et là on est en plein dedans.

J’avais peur d’avoir du mal à reprendre vu que j’avais un peu trop enchainé mais j’ai préféré le lire avant d’oublier trop le précédent, et j’ai bien fait. J’avoue je ne m’attendais pas à ça, dans mes notes du volume précédent j’étais plus parti en mode “possession”, ce qui est logique au vu de ce qu’on a vu dans une des runs. Et là aussi, j’ai bien mes réponses concernant Shaula.

Le seul truc, c’est que j’ai du mal à cerner la dernière règle, du moins à la voir en pratique. Je vois pas le concept.

Bon maintenant d’ici que le vol.25 sorte en juillet (voire plus s’il est décalé comme souvent) j’ai le temps d’y songer… ou d’oublier (j’ai pris des notes rapides quand même histoire de).

Là je vais couper avec une autre série, mais après je lirai enfin le dernier volume de Ex. Autant définitivement boucler ça, d’autant que les Short Story vont (enfin) pointer le bout de leur nez en août : )

THANKS FOR THE MEMORIES… Subaru has forgotten almost everything that happened since he first came to this strange new world, and he still has no idea why. The only thing he knows for sure is that if he doesn’t figure out what’s going on soon, he and his friends are going to die horribly in this danger-filled tower. There are hungry archbishops, a living legend, and even a giant scorpion skulking around. Worse, they still haven’t made any progress with the examination. Subaru’s only hope may be in the Taygeta archive, where the memories of untold millions lie within the books of the dead…

Auteur : Tappei Nagatsuki – Illustrations : Shinichirou Otsuka – Editeur : Yen Press – Publication : 2020/2024

I’m in Love with the Villainess: She’s so Cheeky for a Commoner, Vol.02

Encore une fois bien car on voit le POV de Claire (c’est le but), mais on a aussi pas mal d’ajouts sur les points de vue d’autres personnages (ses amies, Misha… et même Rae sur une chose) et ça enrichit pas mal je trouve.

Le seul point négatif c’est que l’idéal serait de lire en parallèle avec l’histoire principale, genre alterner les livres entre chaque chapitre ou arc. Sauf que forcément j’ai pas la motivation de relire. Et ma lecture du volume 2 original remontant à début 2021, même si j’ai parcouru le résumé que j’avais fait avant, il manque toutes les subtilités de ce que pense Rae ou certains autres pour vraiment apprécier. 
Parce que vu que c’est un spin-off de type “autre POV”, ça fait des ellipses étant donné qu’on est supposé savoir ce qui s’est passé.

Sinon ici on ne couvre pas tout le vol.02 contrairement au premier qui reprenait tout le vol.01, logique vu qu’il est assez épais.  Ça s’arrête à la fin de l’arc Yu et le dernier couvrira donc les deux derniers chapitres, dont le gros “Révolution”. Et ça bouclera aussi les choses introduites dans ce spin-off. 

Par contre vu qu’on a eu plus d’un an entre ces deux volumes… c’est pas pour demain la lecture.

OF PRINCESSES AND PHANTOMS

In the wake of Lene’s exile, aristocratic Claire François grapples with her feelings for her vexing commoner classmate, Rae Taylor. Her tangled emotions aren’t helped by her childhood friend, the dashing Princess Manaria, suddenly reentering her life–or by a visit to Rae’s hometown. Continue to revisit the events of I’m In Love With the Villainess from Claire’s perspective in this second volume of the spin-off, including some brand-new glimpses into parts of the story never told before!

Auteur : Inori – Illustrations : Hanagata – Éditeur : Seven Seas – Publication : 2022/2024

The Magical Revolution of the Reincarnated Princess and the Genius Young Lady, Vol.06

Euh… La 4ème spoile pour après la première moitié du bouquin… et est en partie fausse. WTF ?

Enfin bon, bien apprécié sauf un peu sur la fin. Ça résout un problème du couple principal, reste à voir pour un autre. Le point positif aussi c’est que la balance est rétablie niveau teasing sur ce couple, donc terminé la domination d’Euphie que je trouvais personnellement abusée au vu de sa personnalité d’origine.
Cette opinion n’engage que moi.

Alors du coup une “menace” est donc ôtée, mais les retombées ne sont pas résolues dans ce volume, loin de là. A voir dans la suite, à moins que l’on ne passe dessus ? Ce serait un peut dommage. Mais rapport à Lainie on devrait avoir un retour dessus quand même je pense.

THE PAST AND FUTURE COLLIDE 
When Anis and Euphie learn that vampires are threatening the Kingdom of Palettia, they scramble to formulate countermeasures. Then, an urgent message comes from the east stating that a vampire has been captured—a powerful one with ambitions on an eternal scale. Anis, with her draconic powers, and Euphie, with her spirit covenant, are about to take on the strongest of all vampires to determine the nature of human happiness!

Auteur : Piero Karasu – Illustrations : Yuri Kisaragi – Éditeur : Yen Press – Publication : 2023/2024

The Apothecary Diaries, Vol.10

Bien accroché sur celui-ci. J’avoue que le fait que Jinshi ait moins l’occasion de trop en demander à Maomao aide.

Reste que les choses se connectent car là encore on fait des liens avec des choses qui se sont passées sur les volumes précédents, mais c’est un aspect qui est du coup aussi compliqué. Car il faut se souvenir de ces choses… 

Côté politique/utilisation de Jinshi, on voit aussi des choses se passer, ce qu’il prend quand même un peu mal et c’est compréhensible. Reste à voir comment ils peuvent “contrer” ça, s’ils le peuvent.
Et, du coup de mon côté je m’interroge aussi sur les desseins de Gyokuyou parce que j’ai l’impression qu’ils ne sont pas les mêmes que ceux de son père, qui doivent aussi différer de ceux de son frère (à elle). 

Sinon bien aimé le retour au début sur Basen et Lishu : )

Si j’y pense je lirai la version prepub du vol.11 quand elle sera terminée (19/04), sinon ça sera plus tard.

Maomao finds herself once more in the western capital. She tries to focus on her work—which isn’t made any easier when she’s paired with not just the quack doctor but the smart-mouthed young physician Tianyu. Meanwhile, Jinshi might be the Imperial younger brother, but the western capital has its own hierarchies, both obvious and hidden. He and the other visitors from the court will have to navigate these halls of power even more carefully than usual, lest they run afoul of enemies they don’t even know they have. Over it all looms the threat of the insect plague, which seems insurmountable—until one man claims to know how to counter the menace. His method is intimately connected to secrets buried deep in the region’s past.

Auteur : Natsu Hyuuga – Illustrations : Touko Shino – Éditeur : J-Novel Club – Publication : 2021/2024

The Apothecary Diaries, Vol.09

Moins pire que ce à quoi je m’attendais vu comme la fin du vol.08 m’avait refroidit. 
Maomao dit bien le fond de sa pensée à Jinshi et ça fait plaisir.

Après foncièrement, il ne se passe pas grand chose dans ce volume, dans le sens où il n’y a pas pour l’instant de grand mystère. Ici c’est plus de la préparation. 
Par contre va falloir suivre les intrigues politiques et ça va être moins évident pour moi vu que parfois je ne sais plus qui est qui. Et que je ne pense jamais à aller voir la liste des personnages au début du volume maintenant que j’y pense…

J’enchaine avec le suivant avant de passer à autre chose en attendant que le vol.11 ne soit complet ou sorte en epub.

Maomao has effectively become Jinshi’s personal physician, but she’s just a simple apothecary. If she’s going to give him proper medical treatment, she’ll need more than her meager surgical skills. When she turns to her father for help, he says he’ll only teach her if she can pass a test he sets for her. Even if she succeeds at his mysterious request, however, the truth behind the practice of surgery at court may be more than she cares to know. And only once she has the knowledge she needs will she be able to accompany Jinshi on what could be his most dangerous journey yet.

Auteur : Natsu Hyuuga – Illustrations : Touko Shino – Éditeur : J-Novel Club – Publication : 2020/2023

Miss Austen Investigates: The Hapless Milliner

Miss Jane Austen et l’infortunée modiste
(sortie prévue en français le 05 juin 2024 a priori)

4ème de couverture (anglais, rien sur la fiche française à ce jour) :
Welcome to Hampshire, 1795, where a young Jane Austen has her sights set on securing a marriage proposal from the dashing Tom Lefroy at a local ball.
But when a shocking discovery is made – a milliner’s lifeless body tucked away in a linen closet – Jane finds herself embroiled in an unexpected murder mystery.
As she races against the clock to clear her beloved brother Georgy’s name, Jane uses her sharp wits to navigate the treacherous waters of society, unmasking secrets and unearthing hidden motives along the way. With every twist and turn, Jane’s determination to solve the case deepens. And if she fails, her brother will face the ultimate punishment – the hangman’s noose . . .
Join Jane on her quest for justice as she faces down danger, deceit, and scandal amidst her own friends and neighbours. Will she uncover the truth in time, or will the real killer go free? One thing’s for certain – in Hampshire, nothing is as it seems…

Bien aimé le fait que ça se passe dans l’univers de Jane Austen parce que j’aime beaucoup cet auteur. J’ai lu tout ce qu’elle a écrit quand j’étais à la fac, ce qui remonte maintenant.
C’est frustrant que ça se passe à cette époque par rapport à la place de la femme à cette période. Il y a des moments où elle se fait remballer, quand c’est pas carrément ignorer, juste parce qu’elle est une femme. Après c’est la réalité de l’époque et c’est aussi dans le ton de ses œuvres où c’est critiqué et où on voit aussi qu’elles “font avec”. Il faut vraiment avoir les moyens à l’époque pour ne pas dépendre d’un mari ou de sa famille, ici les frères, et donc encore des hommes.
C’est aussi semi-frustrant/intéressant parce que niveau enquête, à l’époque encore, pas de police scientifique ni même de police réelle en général, donc du coup heureusement qu’elle a eu un témoignage intéressant parce que sinon elle ne savait rien. Et elle a une info super importante d’une source proche en fin de livre, c’est juste horrible tellement on a envie de baffer.

Après, quand je vois ça dans la 4ème : “Jane uses her sharp wits”, et que je vois le nombre de fois où elle est limite aveugle… Ouais. Dans un sens il y a du stress : elle veut sauver son frère et globalement ils ont 7 semaines au maximum, plus ses problèmes avec Tom Lefroy, plus c’est pas tous les jours qu’il y a un meurtre où en plus elle a un intérêt, donc niveau sang froid j’imagine que c’est moyen pour le garder.

Mais bon, j’ai vu arriver plusieurs choses bien en avance, et j’avais l’assassin bien avant la fin. Trop lu d’Agatha Christie, ou alors c’était juste trop simple.

Il y a un “To be continued” à la fin donc une suite est certainement prévue ?
A voir si je la lirai, tout ce que je sais c’est que ça m’a donné envie de relire du Jane Austen : )

Auteur : Jessica Bull – Éditeur : Union Square & Co. – Publication : 2024